Choix de la direction artistique.

Aujourd'hui j'ai décidé de me pencher sur un portrait, un portrait simplement qui va à l'essentiel sans fioritures. Quelque chose qui traduise la folie de ce moment que l’on vit. Et surtout avant tout le besoin et la quiétude que c’est de déconnecter de temps en temps pour se recentrer sur soi-même. Donc de ce fait je décide que ce sera un portrait en noir et blanc, à vrai dire le choix du noir et blanc se fait assez facilement : d’une part par le fait que la couleur n’étant pas là par définition le cerveau ne se pose pas la question ; rien n’est là pour l’emporter sur le reste juste l’appréciation de l’instant. Comme pour s’obliger à prendre le temps de se poser en même temps que le portrait, pour à notre tour faire silence. 

Tout commence dans le trait.

Je ne veux pas travailler un grand format, donc je me tourne vers un format A4 200g/m². Simple, efficace.  

Donc « tout commence par un trait » : mais pour un bon trait il me faut une référence, pas pour l’exactitude de visage mais plus pour la posture. Le visage en lui-même se fera au feeling. Pour cela direction internet pour trouver une photo qui puisse me servir de référence. Mon choix s’arrête sur une photo de Zulmaury SAAVEDRA

zulmary SAAVEDRA photo

Il faut garder à l’esprit que je ne recherche que la posture pour me servir de référence et faciliter le dessin et ne pas trop me tromper dans la création.  

Une fois mon choix arrêté il est temps de poser l’esquisse. Là aussi je prends la décision d’y aller sur le vif sans quasiment aucun (pour ne pas dire aucun) traits de construction. Etant donné que je suis pas dans la reproduction exacte d’un portrait pas besoin de travailler à la proportionnel. Donc on oublie la grille et on travaille à l’œil.   

esquisse_1

esquisse_2

  Comme on peut le voir je ne suis pas allé dans le détail du portrait de base j’ai juste extrait ce qui pour moi est nécessaire.  

Habillons cette esquisse.

Le travail se déroule en trois phases. 

1.Je délimite les zones d’ombre et de lumière.

Le but ici est de saisir la structure du visage afin de pouvoir délimiter des « zones de travail » pour cela j’ai à ma disposition trois outils principaux.

  1. Trois crayons de papier (B,4B,7B). · 
  2. Trois estompes de diamètre différents suivant la zone dans laquelle je suis. 
  3. Deux simples gommes : une mie de pain et une gomme crayon.  

outils_1

  Il s’agit maintenant d’habiller les traits mis en place en amont lors de l’esquisse. Pour cela je viens au crayon griser les zones. Plus la zone et foncée plus le crayon est gras. 

dlimitation_des_zones

  Bien sûr j'estompe au besoin les ombres afin d’homogénéiser les zones.   

2.Je renforce les ombres.

Pour cela je dois « poser les noirs ». Donc il est temps de dessiner les cheveux sourcils et cils, ce qui en plus de préciser le trait l’amène aussi à être plus « vivant ».  Pour les cheveux rien de plus simple : un bon vieux polychromos noir de FABER CASTEL et on y va en insistant sur les zones les plus sombres. Mais attention ! il ne s’agit pas de saturer le dessin au noir il faut trouver un équilibre, car les cheveux ont des reflets et des lumières. Donc les ombres ok mais on ne sature pas entièrement la chevelure. Sinon on se retrouve vite avec un aplat.

outils_2

dessin_2

Ha et y’a un adage de moi-même qui dit : « un bic c’est pas que pour écrire ! » donc je viens renforcer les noirs de la mâchoire, du lobe de l’oreille, et le creux de la pommette avec un bic noir. Afin de délimiter la mâchoire inférieure, et la joue du portrait.

  

3.Je pose le fond. 

Ayant fait le choix de rester sur quelque chose qui va à l’essentiel et qui reste assez brut j’opte pour un fond noir. Pour cela j’utilise un gros feutre noir FABER CASTEL. Que je viens mettre en deux couches successives. Le noir FABER CASTEL à l’avantage d’être profond. Ce qui me permet de faire ressortir mon sujet, la mettant ainsi seule comme dans une bulle coupée du monde, dans ce silence tant rechercher.  

outil_3

dessin_3

  Une fois le fond mis en place, j’ajuste les valeurs au besoin.  

dessin_final_final

Cette illustration est disponible à la vente ici.